Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

04/08/2010

Cheobeol *

coree.jpgLe moins qu'on puisse dire, c'est que ça rigole pas tous les jours en Corée.  Celle du Nord, je veux dire.  Celle qui s'est faite éliminer dès le premier tour de la Coupe du Monde.

C'est pas que les Coréens aient joué au footballe comme des lopettes (ils ont d'ailleurs failli faire match nul contre les Brésiliens, et ça, c'est pas donné à tout le monde, foi de Diable Rouge de Mexico '86...). 
C'est pas non plus qu'ils aient défrayé la chronique en sautant (sur) toutes les petites sud-africaines qui frétillaient du pagne (de toute façon, c'était l'hiver en juillet).

C'est toujours pas qu'ils se soient servis de leurs mains pour mettre un goal (en Corée, quand on dit « on peut pas », hé ben on le fait pas et on discute pas).

En fait, le gros souci, il viendrait plutôt de l'autre côté du monde.  Plus précisément, de chez les Portugais.  Ceux qui ont enfoncé 7 fois la balle dans le filet coréen.  Autant les spectateurs moyens que nous sommes AVONS trouvé ça complètement diiingue, autant le dictateur et ses potes ont moyennement apprécié le spectacle.  Battre un record, ok, mais pas en entrant dans le Punaise Book en tant qu'équipe qui a subi la pire défaite de l'histoire du Mondial.  Faut pas déconner.coree1.jpg

Flairant le tapage de règle sur le bout des doigts, deux joueurs ont préféré déserter leur pays pour s'expatrier au Japon. Les autres, après qu'on leur ait arraché tous les ongles des orteils un par un, ont été convoqué au Palais de la Culture des Peuples pour y être insultés pendant 6 (six) heures par 400 (quatre cents) supporters...de la dictature.  Quant au malheureux entraîneur, Kim Jong Hun, qui n'avait pourtant fait qu'appliquer la stratégie de Kim Jong Il pour le match contre le Portugal, il a été condamné à une peine de travaux forcés !  14 heures par jour, il devra porter des sacs de pierre au fin fond d'une mine.  Son statut de fils-à-papa (qui n'est autre que Jong Il himself !) ne lui aura été d'aucun secours.  Même ses joueurs ont rejeté toute la faute de leur défaite sur le pauvre mec que subitement, j'aurais bien envie de recueillir à la maison.  Motif de sa condamnation : avoir donné trop d'espoir au peuple Coréen et avoir trahi sa confiance. kim.jpg

On devrait peut-être proposer à certains un Vis-ma-Vie d'entraîneur de foot à l'autre bout de l'Asie. 
Non, je déconne. 

Mais sans vouloir jouer les moralisatrices à deux balles, y'a quand même des jours où on devrait tous remercier le Petit Jesus d'être né du bon côté de la planète.

N'empêche, moi je dis que si dans 4 ans, on n'est pas au Brésil, on   enferme les Diables à Walibi pendant toute la saison, et on les coince aux carrioles à maïs pendant que Leekens fait le kangourou.
Merde, à la fin.  Y'a rire et rire, quoi.

* la punition !

12:04 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

C'est franchement pas drôle! On parle d'un dictature avec un peuple qui souffre vraiment!!

Écrit par : Nasser | 04/08/2010

failli faire match nul contre le brésil? ils ont marqué pcq le brésil jouait en marchant et avait fini son match, à aucun moment la corée du nord n'a été en mesure d'inscrire 1 second but au brésil

Écrit par : roland | 05/08/2010

Nasser, ...si, c'est drôle...C'est du second degré (si pas du troisième...) et ça se moque allègrement de la bêtise humaine...Et Dieu sait si elle est présente partout, celle-là...
;-)

Écrit par : Jean | 15/08/2010

Les commentaires sont fermés.