Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

09/08/2010

Là au moins c'est original!

Qu'on se le dise, les ébats festifs d'après goal, c'est tout de même douteux. Ils sont là à se sauter dessus, c'est limite un peu bestial. Parfois, ils courent tous seuls comme des fous, sans le moindre but puisque le ballon n'est toujours pas remis en jeu. Les autres joueurs galopent aussi après le gars qui a marqué. Mais eux, ils ont un but: choper l'auteur du goal tant attendu. Vous savez, c'est un peu comme dans la jungle, les animaux mâles qui courent après les femelles. Eh bien là, il n'y a que des mâles. Quoi? Excitant? Ah non, vraiment pas.

Par contre, si vous n'avez pas encore entendu parler de cette fameuse équipe islandaise... On peut dire que les joueurs de Stjarnan ont de la suite dans les idées. Après l'imitation du pêcheur, suivie de celle de Rambo, cette fois, ils ont célébrer leur but en simulant une balade à vélo. Trop fun! Eux au moins, ils sont originaux... Bon ok, je pense qu'ils feraient mieux de s'entraîner à jouer au foot, mais quand même, c'est extra!

 

 

17:48 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (1)

04/08/2010

Cheobeol *

coree.jpgLe moins qu'on puisse dire, c'est que ça rigole pas tous les jours en Corée.  Celle du Nord, je veux dire.  Celle qui s'est faite éliminer dès le premier tour de la Coupe du Monde.

C'est pas que les Coréens aient joué au footballe comme des lopettes (ils ont d'ailleurs failli faire match nul contre les Brésiliens, et ça, c'est pas donné à tout le monde, foi de Diable Rouge de Mexico '86...). 
C'est pas non plus qu'ils aient défrayé la chronique en sautant (sur) toutes les petites sud-africaines qui frétillaient du pagne (de toute façon, c'était l'hiver en juillet).

C'est toujours pas qu'ils se soient servis de leurs mains pour mettre un goal (en Corée, quand on dit « on peut pas », hé ben on le fait pas et on discute pas).

En fait, le gros souci, il viendrait plutôt de l'autre côté du monde.  Plus précisément, de chez les Portugais.  Ceux qui ont enfoncé 7 fois la balle dans le filet coréen.  Autant les spectateurs moyens que nous sommes AVONS trouvé ça complètement diiingue, autant le dictateur et ses potes ont moyennement apprécié le spectacle.  Battre un record, ok, mais pas en entrant dans le Punaise Book en tant qu'équipe qui a subi la pire défaite de l'histoire du Mondial.  Faut pas déconner.coree1.jpg

Flairant le tapage de règle sur le bout des doigts, deux joueurs ont préféré déserter leur pays pour s'expatrier au Japon. Les autres, après qu'on leur ait arraché tous les ongles des orteils un par un, ont été convoqué au Palais de la Culture des Peuples pour y être insultés pendant 6 (six) heures par 400 (quatre cents) supporters...de la dictature.  Quant au malheureux entraîneur, Kim Jong Hun, qui n'avait pourtant fait qu'appliquer la stratégie de Kim Jong Il pour le match contre le Portugal, il a été condamné à une peine de travaux forcés !  14 heures par jour, il devra porter des sacs de pierre au fin fond d'une mine.  Son statut de fils-à-papa (qui n'est autre que Jong Il himself !) ne lui aura été d'aucun secours.  Même ses joueurs ont rejeté toute la faute de leur défaite sur le pauvre mec que subitement, j'aurais bien envie de recueillir à la maison.  Motif de sa condamnation : avoir donné trop d'espoir au peuple Coréen et avoir trahi sa confiance. kim.jpg

On devrait peut-être proposer à certains un Vis-ma-Vie d'entraîneur de foot à l'autre bout de l'Asie. 
Non, je déconne. 

Mais sans vouloir jouer les moralisatrices à deux balles, y'a quand même des jours où on devrait tous remercier le Petit Jesus d'être né du bon côté de la planète.

N'empêche, moi je dis que si dans 4 ans, on n'est pas au Brésil, on   enferme les Diables à Walibi pendant toute la saison, et on les coince aux carrioles à maïs pendant que Leekens fait le kangourou.
Merde, à la fin.  Y'a rire et rire, quoi.

* la punition !

12:04 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (3)

30/07/2010

Et voilà, ça a recommencé…

standard.jpgLe coup d’envoi de nos souffrances à été sifflé aujourd’hui. Eh oui, la saison de football belge a officiellement démarré… C’est donc parti jusqu’au mois de mai… au moins ! Vive les conversations de nos potes un peu trop éméchés à 3h du matin nous saoulant (c’est le cas de le dire) en se convaincant chacun que sa propre équipe est la plus géniale. De toute façon, on n’a pas vraiment le choix en Wallonie et à Bruxelles. Soit tu soutiens les Mauves, soit tu soutiens les Rouches. Les autres clubs, jamais personne n’en parle… les pauvres ! Et pourtant le Standard, ils ont terminé quantième la saison dernière ? 8e c’est ça ? En même temps, depuis qu’ils ont changé les règles du championnat avec ces play-offs 1 et play-offs 2, c'est la mer à boire. Cette saison, il paraît même qu’il y a des play-offs 3 ! Eh oui, carrément ! Déjà que deux play-offs, c’est farfelu comme idée, mais trois ? Allez m’expliquer ! Le premier va finir par devoir affronter le dernier à la fin si ça continue… Donc voilà comment faire compliqué quand ça peut être simple.

Revenons aux deux « seuls » clubs belges, ceux qui attisent le plus les passions. Souvent, on dit que ce sont les Bruxellois qui soutiennent Anderlecht et les Wallons qui soutiennent le Standard. Vieille légende je pense… quoique je vois mal un vrai Brusselair soutenir un club liedgois.anderlecht2.jpg Tu penses, « nous n’avons pas les mêmes valeurs », diront-ils. Pourtant, franchement un supporter de foot reste un supporter de foot, qu’il soit bruxellois ou wallon. Et des spécimens rares, on en déniche autant dans les deux clubs. Je n’ai jamais eu la « chance » (hum hum) de me rendre à un match, mais si au niveau foot, ce sont les Mauves qui ont gagné cette année, pour l’ambiance, c’est zéro ! A choisir, moi je préfère aller voir un match à l’Enfer de Sclessin ! Parce que je critique, je critique, mais voir Standard-Anderlecht, ça pourrait me plaire je pense. Quoique, si c’est pour se retrouver face à un ring de boxe comme l’an dernier, bof !

Oh et puis après tout, soyons juste fairplay : que le meilleur gagne et puis c’est tout ! (même si franchement, j'ai toujours détesté la couleur mauve...)

21:37 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (6)